LEGENDE POKEMON, LE SITE MYTHOLOGIQUE

LEGENDE POKEMON, LE SITE MYTHOLOGIQUE

225 Cadoizo le Gorfou Père Noèl

 


Cadoizo (anglais : Delibird ; japonais : デリバード Delibird) est  Gorfou sauteur (Eudyptes chrysocome) qui se distingue des manchots par une touffe de plume de chaque côté de sa tête appelée aigrette.

Cadoizo est un Gorfou qui aurait endossé la tenue du du Père Noël .

 

Étymologies

  • Français : Cadoizo vient de cadeau et oiseau.
  • Anglais : Delibird vient de delivery (livraison) et bird (oiseau).
  • Allemand : Botogel vient de bot (imparfait de bieten, offrir) et Vogel (oiseau).
  • Japonais : Deribādo est la transcription du nom anglais.

 

Le père Noël est un personnage légendaire et mythique lié à la fête de Noël. Bien que la tradition du Père Noël ait des origines en Europe du Nord, il est popularisé aux États-Unis au XIXe siècle. Le terme « Père Noël » apparaît plus tardivement en France, au début du XXe siècle. Qu'il soit appelé Father Christmas ou Santa Claus en anglais, Weihnachtsmann en allemand, ou Père Noël, sa fonction principale est de distribuer des cadeaux aux enfants dans les maisons pendant la nuit de Noël qui a lieu chaque année du 24 au 25 décembre.
 
Le père Noël est l'équivalent français du Santa Claus américain dont le nom est lui-même une déformation du Sinterklaas (saint Nicolas) néerlandais. Il est aussi largement inspiré de Julenisse, un lutin nordique qui apporte des cadeaux, à la fête du milieu de l'hiver, la Midtvintersblot, ainsi que du dieu celte Gargan, (qui inspira le Gargantua de Rabelais) et du dieu viking Odin, qui descendait sur terre pour offrir des cadeaux aux enfants scandinaves. De Julenisse, le Père Noël a gardé la barbe blanche, le bonnet et les vêtements en fourrure rouge.
 
Même si le mythe peut varier fortement d'une région à l'autre, notamment à cause du climat du 25 décembre qui peut aller du début de l'hiver dans l'hémisphère nord au début de l'été dans l'hémisphère sud, on l'imagine généralement comme un gros homme avec une longue barbe blanche, habillé de vêtements chauds de couleur rouge avec un liseré de fourrure blanche ; des lutins l'aident à préparer les cadeaux. Il effectue la distribution à bord d'un traîneau volant tiré par des rennes (ou sur une planche de surf en Australie).
 
Il entre dans les maisons par la cheminée et dépose les cadeaux dans des chaussures disposées autour du sapin de Noël ou devant la cheminée (en France), dans des chaussettes prévues à cet effet accrochées à la cheminée (en Amérique du Nord et au Royaume-Uni), ou tout simplement sous le sapin. En Islande, il dépose un petit cadeau dans une chaussure que les enfants laissent sur le bord d'une fenêtre dès le début du mois de décembre. Au Québec, les cadeaux au pied du sapin sont de mise, en plus des « bas de noël » disposés sur la cheminée dans lesquels on met les petites surprises.
 
Contrairement à d'autres personnages de fiction, le père Noël est habituellement présenté aux enfants comme étant un être réel. Selon les familles, la tradition veut soit que l'enfant fasse une liste de cadeaux qu'il désire pour Noël, soit que le père Noël décide « lui-même » quels cadeaux mérite l'enfant.

Origines

En Europe, les rituels liés à l'approche de l'hiver sont ancestraux. Au Moyen Âge, l'Église catholique décide de remplacer les figures païennes par des saints. Par le nom de « saint Nicolas », elle désigne Nicolas de Myre, un personnage qui vécut au IVe siècle au sud de la Turquie actuelle près d'Antalya, contemporain de la dernière vague de persécutions et du concile de Nicée, moment important du christianisme. Au XIe siècle, sa dépouille est volée par des marchands italiens, mais ils laissent sur place un morceau de crâne et de mâchoire. Rapportée à Bari en Italie, la relique produirait des miracles. Selon la légende, il aurait ressuscité trois enfants trucidés par un horrible boucher. Il est alors présenté comme le saint protecteur des tout-petits. C'est pourquoi, en sa mémoire, le 6 décembre de chaque année, principalement dans les pays d'Europe du Nord et de l'Est (notamment dans l'Est de la France en Alsace, à Metz, à Nancy et à Saint-Nicolas-de-Port), la coutume veut qu'un personnage, habillé comme on imaginait que saint Nicolas l'était (grande barbe, crosse d'évêque, mitre, grand vêtement à capuche), va alors de maison en maison pour offrir des cadeaux aux enfants sages. C'est au XVIe siècle, que la légende du saint s'enrichit avec le personnage du père Fouettard qui punit les enfants désobéissants (selon certaines traditions, celui-ci serait en fait le boucher de légende). Ce personnage disparaît lors du passage au mythe de Santa Claus. En France, à partir du XIIe siècle également, le vieux qui présidait ce cortège, est par la suite appelé « Noël ».
 


À la Réforme, les protestants luthériens, qui rejettent le rôle patronal des saints, remplacent saint Nicolas par l'enfant Jésus (le Christkind allemand). C'est aux Pays-Bas que saint Nicolas se transforme après la Réforme en un personnage semi-laïc, Sinter Klaas par l'influence des huguenots. Étrangement, au Canada, les francophones catholiques utiliseront longtemps le personnage de l'enfant Jésus, alors que Santa Claus se charge de distribuer des cadeaux aux petits anglophones. De même, bien avant la popularisation du père Noël, les catholiques français attribuaient au Petit Jésus les cadeaux de la nuit de Noël. Au XVIIIe siècle, les souverains allemands entament un processus de laïcisation : les figures chrétiennes sont remplacées par d'anciens symboles germaniques. C'est le retour du petit peuple des fées, des elfes et du vieil homme de Noël (le Weihnachtsmann) qui distribue en traîneau des sapins décorés de cadeaux.
 
En 1821, le livre A New-year's present, to the little ones from five to twelve (Un Cadeau pour le nouvel an aux petits de cinq à douze ans) est publié à New York (sous l'influence des Hollandais qui, en fondant la Nouvelle-Amsterdam au XVIIe siècle, importent le Sinter Klaas). Il contient le poème anonyme Old Santeclaus qui décrit un vieil homme qui apporte des cadeaux aux enfants sur un traineau tiré par des rennes3.
 
Le 23 décembre 1823, le journal Sentinel de Troy, dans l'État de New-York, publie anonymement le poème A Visit from St Nicholas, qui sera attribué au pasteur américain Clement Clarke Moore dans ses œuvres complètes en 1844, dans lequel saint Nicolas est présenté comme un lutin sympathique, dodu et souriant, qui distribue des cadeaux dans les maisons et se déplace sur un traîneau volant tiré par huit rennes nommés Fougueux (Dasher), Danseur (Dancer), Fringant (Prancer), Rusé (Vixen), Comète (Comet), Cupidon (Cupid), Tonnerre (Donder) et Éclair (Blitzen). Ce poème a joué un rôle très important dans l'élaboration du mythe actuel. Après le journal Sentinel en 1823, il fut repris les années suivantes par plusieurs quotidiens américains, puis traduit en plusieurs langues et diffusé dans le monde entier

Le père Noël est généralement reconnu et célébré dans la plupart des pays européens et nord-américains. Ailleurs, celui qui distribue les cadeaux durant les vacances d'hiver, incluant le nom, l'apparence, l'histoire, et la date d'arrivée, varie grandement. En Amérique latine est généralement désigné sous le vocable « Papá Noel », mais cette appellation subit quelques variations dans certains pays. En Asie, particulièrement dans les pays qui ont adopté la culture orientale, célèbrent également Noël et le distributeur traditionnel de cadeaux. Certains pays perpétuant Noël en tant que tradition (spécialement pendant les vacances) incluent Hong Kong, les Philippines, le Timor oriental, la Corée du Sud, la Malaisie, Singapour, l'Inde, et les communautés chrétiennnes d'Asie centrale et du Moyen-Orient. Les chrétiens d'Afrique et Moyen-Orient  perpétuent la tradition de Noël depuis le  XIXe siècle et le XVIe siècle. Les descendants d'anciens colonisateurs perpétuent la tradition de leurs ancêtres.

  • Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud : (Afrikaans) – « Vader Kersfees » ou « Kersvader », « Father Christmas » ou « Santa Claus » (Sinterklaas) ; Father Christmas ; Santa Claus ; Kersvader
  • Drapeau d'Albanie Albanie : Babagjyshi i Krishtlindjeve (« Grand-père Noël ») ; Babadimri (« Grand-père Hiver »)
  • Drapeau d'Allemagne Allemagne : Weihnachtsmann (« Homme-noël ») ; Christkind, au sud du pays
  • Drapeau d'Arménie Arménie : Ձմեռ Պապիկ (Dzmer Papik « Grand-père Hiver »)
  • Drapeau d'Autriche Autriche : Christkind (textuellement « Enfant-Christ », que l'on traduit en fait par l'Enfant Jésus mais qui, paradoxalement, est représenté par une jeune fille portant une couronne)
  • Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan : Şaxta Baba
  • Drapeau de Belgique Belgique : Père Noël ou Papa Noël (français) / Kerstman (néerlandais)
  • Drapeau de Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine : Djeda Mraz (« Grand-père Hiver »)
  • Drapeau : Brésil Brésil : Papai Noel ; Bom Velhinho (« Bon vieil homme »)
  • Drapeau de Bulgarie Bulgarie : Дядо Коледа (« Grand-père Noël »), Дядо Мраз (« Grand-père Frost ») depuis l'époque socialiste, peu employé
  • Drapeau du Canada Canada : Santa Claus (Anglais), Père Noël (Français)
  • Drapeau du Chili Chili : Viejito Pascuero
  • Drapeau de Chine Chine : 圣诞老人 (Shèngdàn lǎorén - Le vieillard Shengdan)
  • Drapeau de Corée du Sud Corée du Sud : 산타 클로스 (Santa Kullosu), 산타 할아버지 (« Grand-père Noël »)
  • Drapeau de Croatie Croatie : Djed Mraz (« Grand-père Frost ») ou Djed Božičnjak (« Grand-père Noël »)
  • Drapeau du Danemark Danemark : Julemanden
  • Drapeau d'Égypte Égypte : Papa Noël (Arabe : بابا نويل Baba Noel)
  • Drapeau d'Espagne Espagne et certains pays d'Amérique Latine espagnols : « Papá Noel », « San Nicolás » ou « Santa Claus ». Les rois mages également le 6 janvier.
  • Drapeau d'Estonie Estonie : Jõuluvana
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : Santa Claus ; Kris Kringle ; Papa Noël (Dans le sud de la Louisiane), Saint Nicholas, Saint Nick ou Father Christmas
  • Drapeau de Finlande Finlande : Joulupukki
  • Drapeau de France France et Canada français : Père Noël ou Papa Noël
  • Drapeau de Géorgie Géorgie : თოვლის ბაბუა, თოვლის პაპა (Tovlis Babua, Tovlis Papa « Grand-père neige »)
  • Drapeau de Grèce Grèce et Drapeau de Chypre Chypre : Άγιος Βασίλης (« Saint-Basil »)
  • Drapeau de Hongrie Hongrie : Mikulás (« Nicholas ») ; Télapó (« Le Père Hiver ») ; Jézuska ou Kis Jézus (« Petit Jésus »)
  • Drapeau des Îles Féroé Îles Féroé : Jólamaðurin
  • Drapeau d'Inde Inde : Jingal Bell, Santa Clause, Thatha (« Vieil homme de Noël »), Natal Bua
  • Drapeau d'Irak Irak : Baba Noel
  • Drapeau d'Iran Iran : Baba Noel
  • Drapeau d'Irlande Irlande : Santa Claus, Santy ou Daidí na Nollaig (« Père Noël »)
  • Drapeau d'Islande Islande : « Jólasveinn » ou « Yule Lads »
  • Drapeau d'Israël Israël : « סנטה קלאוס » "Santa Klos", car bien que le pays de tradition juive ne fête pas Noël, il y a l'événement mondial de Noël, pour les Arabes chrétiens, c'est : (Arabe : بابا نويل Baba Noel ou سانتا كلوز "Santa Klawz"
  • Drapeau d'Italie Italie : Babbo Natale (« Père Noël ») ; L'uomo vestito di rosso
  • Drapeau du Japon Japon : サンタさん、サンタクロース (Santa-San - « Monsieur Noël »), Santa Kurōsu
  • Sami flag.svg Laponie : « Juovlastállu »
  • Drapeau de Lettonie Lettonie : Ziemassvētku vecītis
  • Drapeau du Liban Liban : Papa Noël (Arabe : بابا نويل Baba Noel)
  • Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein : Christkind
  • Drapeau de Lituanie Lituanie : Senis Šaltis ou Kalėdų Senelis (« Grand-père Noël »)
  • Drapeau du Luxembourg Luxembourg : Kleeschen ou Krëschtkendchen
  • Drapeau de Macédoine Macédoine : Дедо Мраз / Dedo Mraz
  • Drapeau de Mongolie Mongolie : Өвлийн өвгөн (Uvliin uvgun - « Grand-père de l'hiver »)
  • Drapeau de Norvège Norvège : Julenissen
  • Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas : Kerstman
  • Drapeau de Pologne Pologne : Święty Mikołaj / Mikołaj (« Saint-Nicolas ») ; Gwiazdor dans certaines régions
  • Drapeau du Portugal Portugal : Pai Natal
  • Drapeau de République tchèque République tchèque : Svatý Mikulᚠ(« Saint Nicholas »), il amène les cadeaux le soir du 5 décembre, le jour avant ses vacances. Il donne souvent des fruits et des friandises (aux enfants sages) et des patates et charbons (aux vilains enfants) ; Ježíšek (« Enfant Jésus »)
  • Drapeau de Roumanie Roumanie et Drapeau de Moldavie Moldavie : Moș Crăciun (« Père Noël ») ; Moș Nicolae (« Père Nicolas ») ; Moș Gerilă
  • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : Father Christmas, Santa (Claus), Daidaín na Nollaig (Gaélique), Siôn Corn (Gallois) et "Tas Nadelik" (Cornique)
  • Drapeau de Russie Russie : Дед Мороз (Ded Moroz, « Papi Gel »)
  • Flag of Sardinia.svg Sardaigne : Sardinia – « Babbu Nadale »
  • Drapeau de Serbie Serbie : Дедa Мрaз / Deda Mraz (Ded Moroz) ; Божић Бата / Božić Bata (« Frère Noël »)
  • Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka : « Naththal Seeya »
  • Drapeau de Suède Suède : Jultomten
  • Drapeau de Suisse Suisse : Christkind ou Samichlaus (Allemand) / Père Noël (Français) / Babbo Natale (Italien)
  • Drapeau de Syrie Syrie : Baba Noel
  • Drapeau du Turkménistan Turkménistan : Aýaz baba (« Père Noël »)
  • Drapeau de Turquie Turquie : Noel Baba (« Père Noël »), bien que les Turcs soient principalement musulmans, certains foyers perpétuent la tradition de « Noel Baba » et de l'arbre de Noël (ou de la nouvelle année).
  • Drapeau d'Ukraine Ukraine : Svyatyy Mykolay ; Дід Мороз / Did Moroz
  • Drapeau du Viêt Nam Viêt Nam : Ông già Noel (« Le vieil homme de Noël »)


25/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi