LEGENDE POKEMON, LE SITE MYTHOLOGIQUE

LEGENDE POKEMON, LE SITE MYTHOLOGIQUE

410 411 Dinoclier Le Protocératops et Bastiodon Le Zuniceratops

 

Dinoclier Le Protocératops (« première tête cornue ») est un petit dinosaure herbivore cératopsien de la taille d'un mouton ayant vécu au Crétacé inférieur en Mongolie­.

 Contrairement aux espèces qui lui succédèrent, le protocératops ne présente aucune corne bien développée sur sa tête - il a tout juste une excroissance osseuse sur le museau, excroissance qui se développera en corne chez ses successeurs. Il possédait aussi une large collerette, typique des cératopsiens, qui a pu servir à la protection de son cou, à ancrer les muscles de sa mâchoire ou à impressionner ses congénères.


En 1971, une découverte extraordinaire a été faite : il s'agissait d'un vélociraptor retrouvé étreignant un protocératops en Mongolie. Les deux sont vraisemblablement morts ensemble au combat, surpris par une tempête de sable ou par l'effondrement d'une dune sur eux.


On en dénombre aujourd'hui deux espèces:

P. andrewsi, l'espèce type
P. hellenikorhinus
Tous deux membres de la famille éponyme des protocératopsidés, ils sont étroitement apparentés à Leptoceratops qui a vécu en Amérique du Nord.

La folkloriste Adrienne Mayor s'est demandé si les crânes de ce dinosaure, trouvés autrefois, ne seraient pas à l'origine des créatures mythiques comme les griffons ; qu'on pense au corps qui ressemble à celui d'un cheval et à la tête qui fait penser à celle d'un oiseau.



Bastiodon  Le Zuniceratops (visage cornu des Zuni) a été découvert en 1996 par le jeune Christopher James Wolfe, 8 ans, fils du paléontologue Douglas G. Wolfe, dans la formation de Moreno Hill, au Nouveau-Mexique. Un crâne et les os de quelques individus ont été retrouvés. Ce genre est représenté par l'espèce Z. christopheri.



Le zunicératops semble avoir mesuré de 3 à 3,5 mètres de long et environ 1 mètre de haut au garrot, pour un poids d'environ 100 à 150 kilos. La collerette possédait des fenestrations, mais pas d'exoccipital. Il s'agit du plus ancien cératopsien connu à arborer des cornes au-dessus des yeux. On croit que ces cornes ont pu croître avec l'âge.


Le zunicératops est un bel exemple de transition évolutive entre les cératopsiens primitifs comme Protoceratops et les plus récents et plus gros cératopsiens, aux larges collerettes et cornes bien développées. Cela supporte la théorie selon laquelle la lignée des cératopsiens est native d'Amérique du Nord et non pas d'Asie tel que généralement accepté.

Bien que le premier spécimen découvert n'eût que des dents à une seule racine, fait plutôt rare chez les cératopsiens, des fossiles trouvés ultérieurement montrent des dents à racine double, suggérant que les dents de l'animal devenaient à double racine avec l'âge. Il s'agissait, comme tous ses parents, d'un herbivore, et vraisemblablement d'un animal grégaire vivant en troupeau.

 


 



31/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi