LEGENDE POKEMON, LE SITE MYTHOLOGIQUE

LEGENDE POKEMON, LE SITE MYTHOLOGIQUE

215 461 Farfuret et Dimoret kamaitachi et dieux egyptiens


 

Farfuret ( et son évolution) repose sur le chat et la belette, mais il  s'inspire surtout de 鎌鼬 kamaitachi,composé de deux idéogrammes kama, la faucille, et itachi, la belette, désigne dans l'imaginaire des paysans du nord du Japon une belette démon rapide et invisible qui mord les tibias et a des faucilles sur les pattes avant.



kamaitachi  a été traditionnellement classifié comme yōkai de vent.
Il y a plusieurs conceptions d'à quoi il a ressemblé ou a fonctionné, mais le plus commun est un d'un trio de belette avec les griffes pointues,
montant sur une rafale de vent et qui  inflige à la population des coupures aux jambes.
Selon cette interprétation, la premiere belette renverse la victime confiante,
la seconde  coupe la chair, et la troisieme applique le médicament aux blessures, de sorte que lorsque la victime a réalisé ce qui s'était se produit, elles est part seulement avec les blessures douloureuses qui ne saignent pas.





Farfuret ( et son évolution) est aussi basé sur le chat noir de la culture occidentale et d'Asie qui ont des origines diverses, mais tous connus pour leur coté rusé et démoniaques.
Son aspect semble reposer sur l'ancien mode égyptienne, car il « porte » une coiffe, col et boucles d'oreilles semblables à ce que portent les divinités égyptiennes.
Son « fard » ressemble aussi à maquillage égyptien.




Farfuret ( et son évolution) a des  marques autour des yeux qui rappellent le faucon pèlerin et les dieux égyptiens associés (Râ, Horus...). Dimoret est plus influencé par Bastet ou Sekhmet dans sa conception, étant plus félin et ayant un style très égyptien dans le costume.
En outre, ces deux divinités ont été célèbres pour l'utilisation de leurs griffes dans la guerre.


Bastet est la déesse de la musique, de la joie et de la maternité aux traits félins dont le centre religieux se trouvait dans la ville de Bubastis (Égypte).

Un culte de Bastet s'installe à la Basse Époque à Saqqarah non loin du complexe funéraire de Téti, dont la ferveur est attesté par les innombrables ex-voto dédiés à la déesse chatte retrouvés sur place ainsi qu'aux nécropoles d'animaux toutes proches qui abritent encore des milliers de momies félines témoignages des dévots antiques.

Sekhmet (la puissante) est une déesse de la mythologie égyptienne. Elle est représentée par une femme à tête de lionne portant le disque solaire ; de sa bouche de lionne sortent les vents du désert.

Déesse guerrière personnifiant les ravages du soleil, elle est l'instrument de la vengeance de Rê contre l'insurrection des hommes. Son corps brûlant et ses flèches incandescentes détruisent les ennemis du roi.

 



29/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi